lundi 14 mai 2012

Fondation et Empire d'Isaac Asimov

Nombre de pages: 270
Auteur: Asimov Isaac
Editions: Folio
Challenge: Chefs d'oeuvre de la SFFF

Mon avis:
Fondation et Empire est le deuxième tome du cycle de fondation, le premier étant Fondation . Dans le premier opus Asimov nous parlait de la création de la fondation sur la planète Terminus et de son but, diminuer la période de barbarie entre la chute de l'Empire et l'avènement d'un nouvel Empire. On y découvrait que la planète Terminus, peuplée de savants, était située à la périphérie de la Galaxie et allait être très vite confrontée à des crises, les crises Seldon, du nom du créateur de la Fondation. Dans ce premier roman les différentes parties sont séparées par "des trous" de plusieurs années. Ici le principe est un peu le même entre la première et la deuxième partie. Par contre la deuxième et troisième partie sont liées, elles reprennent les mêmes personnages et le même espace temps. Dans un premier temps on pourrait penser que la première partie n'a que peu à voir avec les deux autres mais il n'en est rien. La résolution de la crise de la première partie est responsable d'un gros défaut de la Fondation, à savoir une confiance aveugle en Hari Seldon, et une formidable inaction face aux dangers. Les parties deux et trois nous montrent que même la mécanique la mieux huilée peut être mise à mal par un seul individu.
J'avais chouiné dans ma chronique sur Fondation sur l'absence des femmes. j'ai été entendu, c'est incroyable n'est-ce pas? Ici donc une femme, pas seulement un accessoire, une godiche, une pintade, mais une femme. Elle a un rôle important et montre une grande capacité de réflexion et d'indépendance. Il faut cependant resituer les choses à leur époque: Elle fait toujours le repas pour ces messieurs...
Comme je l'ai dit précédemment un individu vient contrarier la belle mécanique de Seldon : le mulet. Son identité est facilement déductible mais l'ignorance des personnages sur qui il est ce justifie parfaitement par ce qu'il est. (Difficile à comprendre avec cette phrase, mais limpide lorsque l'on a lu le livre!).
On en apprends plus également sur la seconde fondation. Son lieu est connue ,(par nous!), mais son but et la composition de sa population sont une découverte. On aperçoit également à quelle genre de difficultés elle va être confrontée.
Autre point intéressant: le développement de la Fondation n'est pas linéaire. En effet il ne s'agit pas d'un système toujours irréprochable, plutôt une évolution en creux et vagues. On a également des nouvelles de l'Empire ou plutôt ce qu'il en reste.

En résumé: Un très bon tome qui donne beaucoup de pistes intéressantes.

4ème de couverture:
Tandis que les crises qui secouent l'Empire redoublent de violence et annoncent son effondrement définitif, la Fondation créée par le psychohistorien Hari Seldon pour sauvegarder la civilisation devient de plus en plus puissante, suscitant naturellement convoitise et visées annexionnistes. En tout premier lieu, celles de Bel Riose, jeune général qui voit dans les secrets détenus par la Fondation le moyen de monter sur le trône. C'est alors qu'apparaît un mystérieux et invincible conquérant, surnommé le Mulet, que le plan de Seldon n'avait pas prévu...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire