lundi 3 juin 2013

L'école de la nuit de Deborah Harkness

Auteur: Deborah Harkness
Editeur: Orbit, Calmann-lévy
Genre: Fantastique
Prix: 19.90€
Nombre de pages: 546

4ème de couverture:
Diana Bishop, jeune historienne héritière d'une puissante lignée de sorcières, et le vampire Matthew Clairmont ont brisé le pacte qui leur interdisait de s'aimer. Quand Diana a découvert l'Ashmole 782, un manuscrit alchimique, à la bibliothèque d'Oxford, elle a déclenché un conflit millénaire. La paix fragile entre les vampires, les sorcières, les démons et les humains est désormais menacée.
Déterminés à percer le mystère du manuscrit perdu, et tentant d'échapper à leurs ennemis, Diana et Matthew ont fui à Londres... en 1590. Un monde d'espions et de subterfuges, qui les plonge dans les arcanes du passé de Matthew et les confronte aux pouvoirs de Diana.
Et à l'inquiétante École de la nuit.

Mon avis:
Ce roman est la suite du "livre perdu des sortilèges", on retrouve Diana et Matthew juste après leur voyage dans le temps pour échapper aux dangers qui les menacent , retrouver l'Ashmole 782 et découvrir et maîtriser les pouvoirs de Diana. Un vaste programme en somme.
Il s'avère que l'Angleterre Élisabéthaine n'est peut-être pas le choix le plus opportun. Il y a les traques contre les sorcières, le passé de Matthew (qu'il a peut-être un peu oublié), les puissants et leurs complots, les problèmes de couples, les intrigues amoureuses, les intriques tout court. 
Matthew en revenant à cette époque est confronté à son rôle dans l'histoire. Il n'était pas un citoyen lambda et changé par sa relation avec Diana et son futur il doit reprendre une place un peu étroite. Ce bond dans le passé est aussi une manière de découvrir plus en profondeur ce personnage complexe. On le voit évoluer parmi sa famille, ses amis, on découvre ses faiblesses, ses forces, ses craintes. Sa relation avec Diana devient plus profonde et plus sincère, plus productive aussi .
Diana, en tant qu'historienne, est aux anges mais très vite elle se retrouve au coeur d'intrigues qui la dépasse. De plus il s'avère qu'elle est loin d'être une simple sorcière. Son pouvoir est bien plus complexe que cela et même à cette époque où la magie est puissante et répandue elle demeure une rareté. Elle découvre également l'amitié entre sorcières, entre femmes, l'Alchimie. Par sa seule présence elle bouleverse l'histoire.
On en apprends un peu plus sur le fameux livre mais seulement vers la fin et il y a alors plus d'interrogations qu'au départ.
Beaucoup de personnages encore, des bonds entre passé et présent. Une tension qui monte page après page et .... Une fin très ouverte qui attends un tome suivant qui n'est pas encore sorti. Du coup une véritable frustration à la fin de cette lecture.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire